À propos d'AirTable

Airtable fait partie des secrets les mieux gardés de la Silicon Valley. Loin des licornes médiatisées, cette start-up fondée en 2012 à San Francisco a séduit plusieurs géants du digital comme Tesla, Airbnb, ou Netflix.

Disponible uniquement en mode SaaS, la solution éponyme tient à la fois du tableur en ligne comme Excel Online et Google Sheets, de la base de données de type Microsoft Access mais aussi du gestionnaire de projet à la Trello ou formulaire façon Google Forms.

Produit hybride, Airtable ne gère pas seulement des chiffres. Il permet de loger dans ses cellules toutes sortes d’éléments comme des dates, des numéros de téléphone ou des URLs mais aussi des cases à cocher, des grilles d’évaluation, des photos ou encore des code-barres. Ce qui en fait un produit potentiellement adapté à un très grand nombre de cas d’usage. Airtable peut être notamment utilisé pour concevoir une base de contacts, un planning éditorial, un calendrier partagé, un catalogue de produits ou encore une revue de code dans le cadre d’un développement d’application.

Parmi toutes ces qualités, AirTable se marie également très bien à PingView grâce à son API et ses fameux formulaires, directement intégrable dans notre outil pour de l’ajout de donnée dynamique.